Activités sociales, Attention et concentration -

Quelles activités peuvent contribuer à améliorer la gestion du comportement ?

Qu'est-ce que le comportement ?

Le comportement se rapporte à la façon dont une personne se conduit. Il s'agit de ses actions, de ses réactions et de son fonctionnement en réponse à des environnements et des situations de la vie quotidienne. Un comportement difficile est un terme utilisé pour décrire un comportement qui interfère avec la vie quotidienne d'un enfant. La gestion du comportement des enfants est essentielle pour maintenir l'ordre et la structure dans la vie des familles occupées, ainsi que pour préparer les enfants à la réussite. 🏆

Il est important d'être conscient que les difficultés comportementales peuvent souvent être le signe de difficultés/retards dans d'autres domaines, notamment : l'autorégulation, le traitement sensoriel, le langage réceptif et/ou expressif, le fonctionnement exécutif, les aptitudes sociales et les capacités de planification. Aussi, le comportement a un véritable rôle à jouer dans le bon développement de l'enfant.

Identifiez un coach de soutien

Il s’agit d’identifier une personne vers laquelle vous pouvez vous tourner pour expliquer la situation lorsque vous êtes débordé(e) et qui va rebondir sur des idées de stratégie possibles lorsqu'il est constaté qu'une stratégie ne fonctionne pas. 🤔

Cette technique s'avère particulièrement utile si vous avez constaté des troubles du comportement chez certains enfants telles que de l'hyperactivité, de l'impulsivité, ou un déficit de l'attention. De plus, un coach vous permet de libérer vos émotions et ainsi à maintenir votre équilibre psychologique.

Une personne de l'extérieur a un regard neutre et peut proposer de nouvelles idées

Mettez en place une routine matinale

Lorsque les enfants arrivent dans le salon, saluez-les à la porte en souriant pour qu'ils se sentent spéciaux. 👋

Ce petit geste positif les accompagnera toute la journée ! Si les enfants se sentent bien dans leur peau, ils seront plus calmes, plus positifs et prêts à apprendre.

Placez un temps mort

L'objectif est d'interrompre un comportement non désiré et de donner en même temps à l'enfant la possibilité de se calmer avant de continuer à agir. Le temps mort fonctionne mieux en présence de l'adulte et doit être relativement court. Il est recommandé d'utiliser 1 minute par année d'âge. Toutefois, lorsque l'adulte a besoin d'un moment pour se ressaisir, il peut le faire hors du champ de vision de l’enfant. 🧘‍♀️

Définissez les choix

Si les enfants demandent quelque chose qui n'est pas proposé, il est important que les adultes mettent en place des limites pour l'enfant. Cela signifie parfois qu'il faut dire "NON" et s'en tenir à cela. Il est aussi possible de répondre par : « Ce n'est pas un choix. Le choix, c'est …… ou …… Que choisis-tu ? ».

L'adulte doit toujours offrir un éventail de choix et demander à l'enfant de s'y tenir

Établissez un règlement de maison

Asseyez-vous en famille ou en groupe de classe et dressez la liste des règles de la maison pour les adultes et les enfants. Cela permettra à tous les membres de savoir ce que l'on attend d'eux et ce qu’il se passe quand ils ont enfreint le « règlement intérieur ». 📋

Ajoutez des pauses cérébrales

Elles aident les enfants à se recentrer, à être détendus et prêts à passer à autre chose pour le reste de leur journée. Ces pauses sont indispensables à la gestion du comportement. Réfléchissons à ce scénario pendant une seconde :

Vos enfants travaillent sur leurs devoirs depuis un certain temps... vous remarquez que l’un d’eux perd sa concentration... et maintenant les enfants ne font que de discuter de tout et de rien... c'est l'heure de la pause cérébrale ! 🤸‍♂️

Les pauses cérébrales peuvent être effectuées à tout moment ou définies à l'avance dans votre emploi du temps ! Il peut s'agir d'un simple « Jacques a dit », d'une technique de respiration ou d'une idée plus active comme des « Jumping Jacks ».

Isolez l'enfant qui pose problème

Le fait de devoir s'occuper de plusieurs enfants peut accroître le stress et l'anxiété d'un adulte, ce qui se traduit par une gestion moins efficace du comportement. Sans parler du fait que le comportement d'un enfant peut influencer celui des autres. Il est préférable d'isoler l'enfant dont le comportement pose problème en le laissant jouer seul pendant un certain temps ou en lui accordant un « temps libre » pour permettre à toutes les parties concernées de prendre une pause.

Arrêtez de parler

Pour réduire les chances que votre enfant réponde et que l'adulte et l'enfant se retrouvent coincés dans une bataille de mots, arrêtez de parler !  Dites seulement à l'enfant ce qu'il doit faire sur le moment. Souvent, il n'y a rien de plus puissant que le silence. 🤫

Créez un modèle de comportement idéal

Prenez l'habitude de montrer le comportement que vous souhaitez voir. De nombreuses études montrent que le modelage apprend efficacement aux enfants comment agir dans différentes situations.

Une façon simple de montrer certains comportements est de tenir une conversation simulée avec votre conjoint(e) ou un enfant plus âgé. Lorsque vous parlez d’un sujet important :

  • Utilisez un langage poli
  • Maintenez un contact visuel
  • Gardez le téléphone dans votre poche
  • Laissez les autres parler sans les interrompre
  • Exprimez votre avis concernant les déclarations de l'autre partie de manière respectueuse

Ensuite, lancez une discussion pour énumérer et développer les comportements idéaux que vous avez illustrés. 🗒

Le contact visuel est essentiel pour développer des habiletés sociales ainsi que des habiletés motrices.

Évitez de punir tous les enfants

Traitez les problèmes de comportement de manière isolée au lieu de punir tous vos enfants. Sinon, vous pouvez dégrader la relation affective avec vos enfants et compromettre ainsi les autres efforts de gestion de la maison. Par exemple, un enfant en âge préscolaire n'a pas la même psychologie qu'un enfant plus âgé et sa perception d'une punition sera purement émotionnelle.

Au lieu de cela, interpellez l’enfant de manière amicale. Par exemple :

  • « As-tu une question ? », et non pas « Arrête de faire du bruit et d’embêter ton petit frère ! ».
  • « As-tu besoin d'aide pour te concentrer ? », et non pas « Fais attention et arrête de faire l'idiot pendant que je parle ! ».

Cette approche de base vous permettra de garder une démarche amicale, tout en mettant immédiatement en avant un mauvais comportement. 🙇‍♂️

Encouragez l'initiative

Encouragez l'esprit de croissance, c’est à dire à comprendre qu'ils peuvent développer leurs compétences et leurs talents grâce à l'effort et à la persévérance, ainsi qu'en étant réceptifs aux instructions et aux commentaires. Ainsi, les enfants pensent généralement qu'ils peuvent s'améliorer en travaillant dur et en essayant de nouvelles méthodes d'apprentissage. ⚙️

Si vous sentez que votre enfant est enthousiaste face à une nouveauté, vous pouvez simplement lui demander s'il souhaite en savoir plus pour prendre de l'avance de temps à autre. Encouragez aussi vos enfants à présenter leurs connaissances, par exemple à la fin d’un repas de famille. C'est un excellent stimuli intellectuel et cognitif. Cela accroît l'estime de soi et aide à combattre l'angoisse de la prise de parole en public. Cette faculté sera particulièrement utile à partir de l'adolescence et jusqu'à l'âge adulte.

Organisez des fêtes 🤹‍♂️

Organisez une fête occasionnelle pour reconnaître le dur travail des enfants et les motiver à continuer. 

Même si ce n'est qu’une ou deux heures, ils devraient être contents avec un bon goûter et une sélection de jeux de groupe. Précisez que vous organisez la fête pour les récompenser et qu'ils peuvent gagner de futures fêtes en faisant preuve d'un comportement idéal, en obtenant des notes élevées à l’école et bien plus encore.

Cela permettra aussi aux enfants les plus anxieux de développer leur socialisation.

Décorations Le Monde des Enfants

Envisagez que les plus âgés aident les plus jeunes

Utilisez cette technique si vous pensez que vos enfants les plus âgés peuvent contribuer à engager et à instruire vos enfants, y-compris vos plus jeunes enfants. 👩‍🏫

Les activités d'enseignement par les pairs, peuvent être particulièrement bénéfiques pour les enfants qui souffrent d'un manque de confiance en soi et d'un manque de compétences interpersonnelles. 

Selon des recherches faisant autorité, les tuteurs améliorent leur estime d’eux-mêmes et leurs compétences interpersonnelles en donnant un feedback. Les apprentis obtiennent ces avantages en posant des questions et en recevant des éclaircissements immédiats. 

Bien que vous deviez consacrer du temps à enseigner à vos tuteurs comment communiquer correctement avec les apprentis, vous constaterez probablement que les avantages en valent la peine. 😌


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés